Juil 11, 2005

Posted by in Bangkok, Thailande | 0 Comments

Voyage au Laos 1ère partie: Bangkok – Nong Kai

Le départ s’est donc bien effectué mercredi dernier pour le Laos, afin d’aller renouveler mon visa pour trois nouveaux mois. C’était également pour moi l’occasion de voyager enfin hors de Bangkok et de traverser la Thaïlande… Sans vraiment s’y arrêter malheureusement. Je vais donc raconter un peu ici comment s’est déroulé le voyage et donner mes impressions sur ce que j’ai vu et découvert au cours de ce périple.
Découvrez également toutes les PHOTOS

mercredi 19h30:
Arrivée à la gare de Hua Lamphong directement après le boulot. Je passe faire un tour au food court (cher et pas excellent) de la gare. Au moins le repas aura été fait comme ça. Je découvrirai plus tard que les prix sont encore plus élevés dans le train donc ce fut une sage décision. 😉

20h30:
Sur le panneau lumineux, mon train est enfin mis en surbrillance. Cela signifie qu’il est à quai et prêt à prendre ses passagers. Je me dirige donc vers le quai, trouve ma voiture puis enfin ma place. Il s’agit donc de couchettes « 1ère classe » qui sont en fait deux lits superposés, un petit lavabo, mais à part ça pas grand chose non plus. Peu importe, j’attend également la personne avec qui je devrais partager le compartiment mais finalement il semblerait qu’il n’y aura personne. Un compartiment pour moi seul! On viendra me proposer un diner et petit déjeuner et vérifier mon billet avant le départ. Dans le compartiment voisin il semblerait qu’un étranger ait fait la connaissance de plusieurs « ladies » vu les « I miss you » et « babyeee! » qui s’éternisent de plusieurs personnes différentes.

20h50:
Le train prend son départ, ça secoue pas mal. On roule donc sur une voie unique, les dépassements de trains et croisements se font dans des gares ou bien aux endroits où la voie est doublée. Je passe devant Sukhumvit et regarde le paysage. Quelqu’un passe me donner une bouteille d’eau fraiche puis faire les lits. La nuit est tombée, on finit par sortir de Bangkok et je décide de dormir…

jeudi 5h:
La nuit n’aura pas été excellente mais j’ai pu dormir un peu. De nombreux arrêts ont perturbé mon sommeil. Il fait un peu jour dehors donc j’en profite pour regarder et me préparer à prendre mes premières photos jusqu’à Nong Kai. En réalité je n’en prendrai plus après… Le premier constat est que la campagne possède une végétation vraiment abondante et très humide avec de grandes étendues d’eau. Il fait très chaud également (mais dans mon compartiment très voire trop froid avec la clim).
Image

Des maisons éparses, quelques villes parfois mais peu fournies en bâtiments… Et beaucoup de travailleurs de la terre qui récoltent du riz ou diverses céréales… Un paysage bien différent de Bangkok, les gens ici n’ont pas la même vie et ça se voit. On trouve également de petits abris non loin des champs avec du linge à sécher ou de rechange et parfois quelques personnes qui s’y reposent à l’abris du soleil, le temps d’une pause.
Image

7h:
Il y a de la vie à la campagne, je découvre des enfants qui sortent pour aller à l’école. Ils sont souvent en petits groupes à marcher, à vélo, parfois isolés. Je prend quelques clichés. Certains saluent le passage du train.
Image

Après les enfants, voici quelques animaux que je remarque enfin. Il y a là de grands élevages de poulet (on en mange beaucoup en thaïlande) et aussi des vaches bien différentes de nos vaches françaises, qui sont souvent à se rouler plus ou moins dans des mares pour se raffraichir.
Image

9h:
Première vraie grande gare à laquelle on s’arrête après les petits arrêts: Udon Thani. Certains voyageurs descendent. Sur le quai j’assisterai à une scène assez intéressante d’un étranger montrant à un moine comment il utilise son camescope numérique, son PDA et son ordinateur portable. Le moine a l’air très intéressé. Un exemple d’échange de culture.

9h50:
On arrive enfin vers Nong Kai. On nous demande de nous préparer. Facile pour moi vu que je n’ai qu’un sac à dos! Sur le bord de voie on voie des ouvriers s’affairer à construire une voie. Certains bords de voie sont inondés et pourtant il fait chaud.
A l’arrivée je prendrais un Tuk-Tuk vers la frontière…

A suivre…

Leave a Reply


Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/clients/b17db511a1e1f64f03298066c7b1cd0d/web/wp-content/themes/Glow/footer.php on line 6