Oct 25, 2005

Posted by in Thailande | 0 Comments

Promenade hors de Bangkok

Un Week-End de trois jours se termine… Hier c’était l’anniversaire du roi Rama V, plus connu sous le nom de Chulalongkorn. J’en ai profité pour aller visiter un peu en dehors de Bangkok avec mes collègues, tout un programme!

Réveil avant l’aube, à 4h du matin, et direction la station de MRT (le métro) qui ouvre à 6h… Pas de chance je suis toujours trop rapide (oui ça m’arrive) donc j’ai du attendre 30 minutes dehors. J’ai donc pu noter la présence de Siam Society à côté de la station Asok (un ensemble de maisons thai traditionnelles), admirer la lune, et la population du matin (des saouls de la veille, quelques bonzes, des vendeurs, …).

A 6h30 environ à Ladprao je rejoins deux collègues qui m’attendent dans la voiture (Ying au volant, Elle à côté) puis on attendra que Pung arrive avant de finalement partir. On s’est dirigé vers l’est principalement, direction un camp d’entrainement militaire (ce n’est pas une blague). Un peu de bouchons à la sortie de la ville mais ça roule très bien dans l’ensemble (ça m’a surpris d’ailleurs). En chemin on croise beaucoup de vendeurs de fruits sur le côté de la route, d’ailleurs on s’arrêtera pour acheter des oranges et une pastèque.

Au bout d’un moment, on aperçoit au loin dans la brume des montagnes qui émergent (au niveau de la hauteur je pense que ça serait assez comparable au jura). Assez impressionnant, c’est des paysages très naturels, on a l’impression que personne n’a jamais tenté de voir la vue d’en haut.

Image

On s’arrêtera dans un restaurant sur le chemin prendre un petit déjeuner qui me fait penser à un déjeuner. Eh oui, mes collègues prendront des plats comme s’il s’agissait d’un déjeuner, et je n’échappe pas à la règle non plus d’ailleurs. 😉
Une fois ceci fait, on reprend la route pour enfin arriver au camp militaire, les portes bien ouvertes, pas de vérification à l’entrée, on est bien loin du secret défense ici.

Après un petit passage à l’office du tourisme du camp (tourisme? ici?), on récupère un plan et on va commencer par passer respecter l’esprit du camp, étape obligée. Il s’agit d’un petit autel décoré et entouré de statuettes d’animaux divers. Après quelques prières on va pouvoir aller participer aux activités du camp.

En réalité je n’ai pas fait grand chose personnellement dans le camp mais beaucoup de photos de mes collègues dans leurs exploits personnels. On est montés en haut d’une tour de 15m de haut environ, et on a sauté… Fin de l’histoire! Non en fait y’avait un treuil alors on ne tombe pas vraiment, ça fait moins mal. En revanche on a droit à tout l’attirail militaire: casque, chemise, sac avec corde, … Un militaire nous fait réciter un truc en haut (principe assez simple: hurler son nom, dire d’où on vient, etc) et puis hop il nous pousse dans le vide le traitre! Elle et Ying on également fait de la descente en rappel. Ying (que de méchants personnages ont surnommé Winnie) a laissé sur place son adversaire (un gars un peu effrayé), descente preque trop rapide. Elle suivra juste ensuite. OK, elles sont engagées dans l’armée s’il le faut.

Nous passerons une pause « fruits » près d’un lac où on peut faire du canoë et des passages en treuil au dessus du lac. Un peu de pastèque, qu’on conservera dans la glace ensuite et des oranges remettent bien sur pied. C’est l’heure déjà de partir, destination les chutes d’eau de Haew Narok!

En chemin on s’arrête dans un petit restaurant de bord de route, pas cher et très bon. On achète de l’eau pour survivre et puis on repart immédiatement après avant d’arriver au parc national de Kao Yai non loin de Nakon Nayok, classé parc naturel mondial par l’Unesco.
On peut découvrir de superbes papillons, un environement naturel protégé, des oiseaux rares, une végétation luxuriante. Bref tout est vert!

Image

Pour accèder aux chutes il faudra passer par un chemin assez facile au début, bien balisé, pas trop de problèmes. Mais par la suite, en voyant revenir une personne qui se sent mal, je me dis que ça sera peut-être pas si simple… En effet, l’accès aux chutes se fait par un escalier de bois qui ne paie pas de mine, étroit et plutôt usagé. Espèrons qu’il ne cède pas! Mes collègues me précèdent cette fois-ci. La descente et longue et périlleuse mais on en vient à bout. Quel spectacle! Mais que de monde aussi! On attendra un peu que ça se vide avant d’aller prendre les photos. Les chutes font 60m de hauteur, je vous laisse les découvrir sur les photos dans la partie adéquate. 😉

Image

Au retour Ying sera épuisée, on fera donc plusieurs pauses lors de la remontée, et une autre plus longue une fois en haut. Quand nous arriverons finalement au parking, elle décidera de faire un petit somme pendant qu’Elle et Pung essaient de se rappeler des jeux d’enfants (taper dans les mains et chanter de plus en plus vite jusqu’à ce que quelqu’un cède). J’explique par la même occasion à Elle comment compter en français, elle se débrouille vachement bien d’ailleurs!

Ying se réveille, et on repart sur la route. Destination Bangkok, où on arrivera sur les coups de 18-19h avant de se séparer de Ying qui continue sa route en voiture pendant que nous poursuivrons en skytrain…

Découvrez les photos de Khao Yai par ici

Leave a Reply


Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/clients/b17db511a1e1f64f03298066c7b1cd0d/web/wp-content/themes/Glow/footer.php on line 6