Sep 10, 2006

Posted by in Thailande | 0 Comments

Parlons boulot

J’ai connu plusieurs situations differentes a travailler avec des thais (sujet reccurent desole). Je pense qu’il serait interessant de faire un petit bilan pour que vous sachiez a quel point, parfois, c’est difficile de se faire comprendre. Attention ne generalisons pas tout de meme. Je fais part ici de situations courantes mais il y a fort heureusement des personnes qui ne reagissent pas de cette facon!

– Dans un hotel repute de Bangkok, le manager explique a ses sales une tache qu’il aimerait qu’ils fassent. A la fin il leur demande « did you understand? ». Reponse: « yes« . Parfait non? Eh bien non! En thailande on a peur de dire non… Poser une question fermee pour savoir si vous avez ete compris est une mauvaise idee. Dans l’exemple cite, deux minutes apres le depart du manager on me demande si j’ai compris et d’expliquer… Garder des questions ouvertes ou il faut qu’ils fassent une phrase montrant qu’ils ont compris est une bonne idee. Du genre « so what will you do now? ». Ca ne marche pas toujours donc il faut toujours verifier dans leurs reponses ce que veut dire le « yes ».

– Le manque de details dans leurs explications: « on a un probleme avec le logiciel ». Ah? Avez-vous verifier que votre ordinateur etait bien branche? Que repondre a ca… Au moins savoir ou est situe le couac ca pourrait aider. Ca pose vraiment probleme parfois quand c’est sur des postes a reponsabilite qu’on voit ca… Imaginez vous demander au responsable departement des ventes: « Vous avez fait combien de ventes ce mois-ci? » – « Oh je ne sais pas exactement… Entre 10 et 500. »

L’apparence mene la danse. Habillez-vous chic, roulez en grosse cylindree, ca y est vous avez reussi votre vie! En vous promenant a Bangkok vous ne pouvez pas rater ces porsches, rolls, jaguars et autres grosses voitures. Se faire remarquer est tres important ici. Malheureusement ca marche aussi avec les logiciels parfois. Je vois un logiciel super eye-candy qui fait envie, et puis finalement quand je vois le code a l’interieur je change d’avis. D’ailleurs autant les bons programmeurs sont difficiles a trouver, autant les graphistes courrent les rues!

– Ils chantent mal! Oops… euh bon non ca n’a rien a voir ca…

– Ils ne sont JAMAIS stresses. Parfois j’aimerai bien qu’ils le soient. Une deadline avec un projet a finir avant minuit. Il est temps de se grouiller! Bah non… On s’en fiche, apres tout le soleil brille, la vie est belle et les oiseaux chantent (ceux retenus par la selection pas naturelle).

Bon cela dit il y a aussi tout un tas de cotes positifs. Je voulais ici faire une liste des points qui sont assez genants dans le travail et qui sont plutot repandus voire que vous retrouverez partout.

Ca fera peut-etre dechantez ceux qui m’imaginent les pieds en eventail sur une plage en train d’ecrire ma ligne de code de la journee avant d’aller me faire masser. ­čśë
Il y a peut-etre des redites par rapport a mes precedents posts mais j’avais envie d’etaler ca a nouveau.

Travailler en Thailande a des cotes positifs mais il faut aussi parfois se battre et donc ne pas avoir peur a fournir un effort consequent.

Leave a Reply


Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/clients/b17db511a1e1f64f03298066c7b1cd0d/web/wp-content/themes/Glow/footer.php on line 6