Juil 3, 2005

Posted by in Bangkok | 2 Comments

Visite à la gare de Hua Lamphong

Je vais devoir partir au laos la semaine prochaine pour renouveler mon visa… A partir de là plusieurs solutions pour m’y rendre s’offrent à moi: soit l’avion, très rapide mais peut-être un peu cher et ne permettant pas de profiter du paysage, le bus, moyen le plus efficace mais il faudra se lever tôt, ou le train, le plus lent mais permettra de dormir avec un train de nuit.

J’ai donc orienté mon choix sur le train! Le retour se fera en bus pour rentrer plus rapidement et profiter du paysage de jour. Une visite à Hua Lamphong, la gare de Bangkok, s’impose donc pour acheter les billets. J’en ai profité pour prendre de nombreuses photos que vous pourrez retrouver en cliquant ici.

Image

C’est assez facile de réserver tout compte fait. A l’arrivée on trouve tout de suite un point d’information pour touristes. Comme je ne parle pas suffisamment bien thai, je vais donc passer par ici. Après avoir débattu du jour et heure de départ, c’est bon c’est décidé je prend un billet en première pour une ville non loin de la frontière, Nong Khai. On m’accompagne à la caisse, et voilà j’ai mon billet! On me propose également de me faire le visa pour le laos, mais je choisis de le faire à la frontière, malgré la dame très gentille en face qui vient du laos justement et essaie de me démontrer par A+B que ce sera moins cher et me fera gagner du temps, cependant l’idée de me séparer de mon passeport ne m’enchante pas vraiment.

Mais le plus intéressant c’est de voir l’activité dans la gare. On se retrouve un peu dans une gare en France du début du XIXème, avec ses vendeurs sur les quais. Des gens dorment parfois sur des bancs, les trains ont l’air d’avoir fait leur temps également (voir les photos), l’entretien des voies n’a pas l’air excellent et ont voit des gens traverser sur les voies (allez imaginer ça à gare de lyon en france!). J’ai pu voir un train arrivé, déposer ses voyageurs avant de repartir aussitôt dans l’autre sens, rapide! Des ouvriers arrosent copieusement les trains pour les laver et sans doute les raffraichir un peu également.
Certains voyageurs patientent sagement dans des wagons non climatisés, lisant un livre ou un journal, pendant que des moines se sont regroupés sur un banc du quai d’en face pour discuter.

A la sortie de la gare, des rabatteurs dans tous les coins voudront soit vous faire monter dans leur tuk-tuk, soit vous faire visiter bangkok et ses environs. Je pensais m’en débarasser simplement en disant que ça fait 3 mois que je suis à Bangkok et que je connais bien, ils ont quand même trouvé le moyen de me sortir un prospectus pour visiter Ayuthaya.

Prochaine aventure: le départ en train pour le laos!

  1. Je vais vivre la même aventure que toi bientôt. J’ai choisi le train de nuit (je suppose que c’est une expérience à vivre). Merci pour tous les renseignements et les détails pointus. A bientôt.

Leave a Reply